Category: Divers

Archive for Categories

Sapna

Bons Plans, Divers 12 Nov 18 0

Après la Bijouterie, Arnaud Laverdin et ses coéquipiers ouvrent leur deuxième adresse.

En effet ce 17 Novembre ouvrira Sapna. Quand on sait que cela signifie rêve en hindou, quoi de mieux que de nous proposer à la carte du déjeuner le BAO, plat populaire de l’Asie cuit à la vapeur et à l’incroyable texture de nuage.

Ce petit pain sera vous faire voyager et vous promet de belles surprises.

Avec la concrétisation de ce projet, l’équipe de la Bijouterie nous proposera une cuisine toujours inspirée de saveurs asiatiques et le chef pâtissier Remy Havetz nous mettra à disposition un bar à pâtisserie.

Billy Paul ‎– Let The Dollar Circulate

Divers, nowplaying 06 Nov 18 0

Billy Paul fût la première pépite des producteurs Kenny Gamble et Leon Huff, précurseurs du Philly Sound avec leur label PIR (Philadelphia International Records).
Son titre le plus connu est « Me & Mrs Jones » tube planétaire, tiré de l’album « 360 Degrees Of Billy Paul », se classa N°1 du BillBoard en 1972 et vaudra un Grammy à Billy Paul l’année suivante.

“Let The Dollar Circulate” est sorti en 1975 sur l’album “When Love Is New”..

Morceau Proto-disco à la texture riche, “Let The Dollar Circulate” avec son chorus aux relents de gospel, sa ligne de basse percutante et ses paroles prêchant le soin et le partage des richesse face aux maux de société : la pauvreté et la destruction de l’environnement est symptomatique du son “Phily Soul” dont le regretté Jay Dilla (qui avait samplé ce track pour STeve SPacek), The Roots, et d’autres sont aujourd’hui les figures contemporaines.

Roy Hargrove est décédé, Il avait 49 ans

Divers, Musiciens / Groupes 03 Nov 18 0

Roy Hargrove – le prodigieux trompettiste de jazz découvert par Wynton Marsalis alors qu’il était encore au lycée est décédé. Il avait 49 ans.

Roy Hargrove était l’un des jazzmen les plus brillants de sa génération.Il aurait succombé à un arrêt cardiaque, a indiqué son agent de longue date Larry Clothier, selon le site NPR.
La triste nouvelle a été confirmée par la page Facebook de Roy Hargrove.

En 2003 Roy Hargrove publiait l’album RH Factor qui restera une pièce majeure de la scène Jazz and Nu-soul.
Il participa aux albums d’artistes tels que D’Angelo, Erykah Badu, Common, et bien d’autres…

Roy Hargrove était apparu fatigué, las, lors de ses derniers concerts, selon certains témoignages relevés sur les réseaux sociaux, dans le monde du jazz ou de ses passionnés. Le 15 octobre dernier, il s’était produit au New Morning, à Paris, temple du jazz où il revenait très régulièrement, une salle située dans le quartier de Strasbourg-Saint-Denis qu’il célébrait dans un morceau éponyme…

#rip
#jazz #nusoul #soul #trumpet #royhargrove

Hommage à Serge Boissat mémoire de la radio, du rock et de la BD

Blog News, Divers, webradio 15 Août 18 0

Radio Bellevue Web rend hommage à Serge Boissat (Radio Bellevue, Zap FM, Le Boul’dingue…) mémoire de la radio, et figure emblématique de la scène rock Française, érudit des contre-cultures, féru de bandes dessinées, décédé dans la nuit du mercredi 1er au jeudi 2 août à l’âge de 66 ans, vaincu par le cancer.

Serge Boissat lance sa boutique Boul’Dingue en 1974, où l’on peut dénicher raretés et occasions.
Ami de Choron et Cavanna, il avait marqué durablement les esprits mélomanes de la ville en assurant la direction d’antenne de la mythique Radio Bellevue (crée par l’ami Chuzeville) de 1981 à 1986, mettant les 20 000 disques de sa collection personnelle à la disposition de la radio.

On lui doit également le label Mosquito, qui publia une cinquantaire de références au début des années 80, dont Don Cherry, Elli Meideros ou Stefan Eicher.

Winter is coming ! – la playlist de VickyV

Divers, Mixes, nowplaying, playlist 2017 19 Nov 17 0

Moins 10 degrés au thermostat, il n’y a pas de doute l’hiver est là ! Un dernier tour dans nos jardins, on se glisse au chaud et les corps se rapprochent.

Henri Salvador – Jardin D’hiver

Blink 182 – I Miss You (Boyce Avenue feat. Cobus Potgieter cover) on Apple & Spotify

Moriarty – Jimmy

Linkin Park – Valentine’s Day

Queen – Don’t Stop Me Now

Oasis – Stop Crying Your Heart Out

Oasis – Little By Little

Keane – This Is The Last Time

Keane – Somewhere Only We Know

Throbbing Gristle – Hot On The Heels Of Love (1979)

https://www.youtube.com/watch?v=ZXG3dgsPyTY

Angus & Julia Stone ~ Wherever You Are

Oasis ~ Don’t look back in anger

The Beatles – Don’t Let Me Down

Arctic Monkeys – When The Sun Goes Down

15 chansons pour calmer la critique

Blog News, Divers, playlist 2017, webradio 14 Oct 17 0

La critique est le seul instrument de vérification d’une théorie musicale.
Calmer les critiques et en faire quelque chose de vraiment constructif est un réel savoir-faire.

C’est forte de cette reflexion que Daouia, Selecta tout dancefloor de radioshic, nous propose une sélection éclectique, moderne et soignée de 15 chansons qui l’acquittent définitivement de l’impôt de la danse des sardines 🙂

A écouter ce samedi, dimanche et toute la semaine prochaine à 20h et 23h sur le live de radioshic

Tracklist :

Saké – Jupiter
Crush ! – Tahiti 80
Overnight – Parcels
Roche – Sébastien Tellier
Megalomania – David Lemaitre
Ananas – Bleu Toucan
French class – Half noise
Idol – Mind enterprises
Deady Valentine – Charlotte Gainsbourg
Sunday Interlude – Delvis
Blue cigar – midnight sister
Despair, hangover & ecstasy – The DO
True N°9 – Golden silvers
True say – Courts
Vanille fraise – L’impératrice
Diversion – Patawawa
Mystery – Breakbot

Eminem clash Trump dans une vidéo freestyle

Blog News, Divers 11 Oct 17 0

Eminem a publié une tirade lyrique contre le président Donald Trump, en ciblant sa politique, son usage de Twitter, ses partisans et son racisme.

La vidéo s’intitule “The Storm”, un freestyle de 4½ minutes enregistré dans un parking de Detroit.
Elle a été diffusé dans le cadre des Hip Hop Awards de la chaine BET TV.

Eminem y désigne le président républicain comme “un kamikaze qui provoquera probablement un holocauste nucléaire” avant de critiquer la campagne en cours de Trump contre les manifestations de la NFL.

“Attaquer la NFL, C’est sa forme de distraction, Nous nous concentrons sur cela au lieu de parler de Porto Rico ou de la réforme des armes à feu pour le Nevada”

Eminem a également évoqué le plan de réductions d’impôts récemment annoncé par Trump en s’interrogeant: “alors qui va payer ses voyages extravagants aller-retour avec sa famille entre les terrains de golf et ses demeures?”

Tony Allen – Wolf eats wolf

Divers, nowplaying 08 Sep 17 0

Tony Allen, 77 ans au compteur, est le meilleur batteur vivant de la planète terre (on ne s’engage pas pour Mars, dès fois que…).
Pourquoi ?
Eh bien parce qu’il joue dans le plus strict respect du rythme, sans précipitation, sans violence, sans quête de performance, sans volonter d’impréssonner les filles du premier rang.

Avec son nouvel album “The Source”, signé sur Blue Note, Tony Allen, “ex-batteur de Fela, et co-artisan de l’afrobeat, commet un disque de jazz, au croisement de toutes les modes, de toutes les possibilités…

C’est quand même fou d’avoir une telle classe !!!!

Tony Allen - Wolf eats wolf
Tony Allen – Wolf eats wolf

Martin Shkreli vend son album du Wu-Tang Clan sur eBay

Divers 06 Sep 17 0

Celui que l’on surnomme «Pharma Bro» avait acheté l’unique copie de “Once Upon A Time in Shaolin” pour 2 millions de dollars en 2015.

Martin Shkreli vend son album du Wu-Tang Clan sur eBay
Martin Shkreli vend son album du Wu-Tang Clan sur eBay

Martin Shkreli a mis l’album en vente, tout en indiquant qu’il pourrait aussi le détruire.

Ce Mercredi 6 Septembre à 17h GMT (19h à Paris), l’enchère la plus élevée atteignait 100.000 dollars.

Cet homme d’affaires de 34 ans, financier et patron dans l’industrie pharmaceutique, s’est fait connaître lorsqu’il a multiplié par 55 le prix d’un médicament destiné aux séropositifs en septembre 2015. Ce qui lui a valu le surnom d'”homme le plus détesté d’Amérique”.

Un mois après avoir été déclaré coupable dans son procès pour fraude et manipulations devant un tribunal fédéral de Brooklyn, il a mis en vente mardi soir le précieux opus sur le site d’enchères eBay. Avec une provocation dont il est coutumier : il a affirmé n’avoir même pas écouté l’album en totalité.

“A tout instant, je peux annuler cette mise en vente et je pourrais même briser l’album si je suis contrarié”, a-t-il écrit dans un message accompagnant l’enchère, qui doit se tenir jusqu’au 15 septembre.

Martin Shkreli a précisé qu’il donnerait la moitié de la somme récoltée à la recherche médicale, assurant qu’il n’avait pas besoin d’argent (j’ai des quantités record de cash, dit-il) mais qu’il entendait ainsi marquer les esprits.

Cha Cha Guitri – Les Yeux Ouverts (1981)

Divers, nowplaying 20 Août 17 0

synth-Etienne : la Synth-pop française des années 80 Made in Saint-Etienne

Groupe inconnu de Saint Etienne formé en 1981, Cha Cha Guitri est édité à l’époque par Kronchtadt tapes un label qui ne sortait que des formats cassettes audio.

Repéré par Alain Maneval (ils étaient en haute rotation dans Po-Go, l’émission d’Alain Maneval sur Europe 1 ), le groupe apparaît comme un chainon manquant entre Elli et Jacno, Mathématiques Modernes et Kas Product. Cha Cha Guitri donnaient dans une synth pop très mélodique, bluffante de modernité et totalement obsédée par Kraftwerk.

Cha Cha Guitri : la bio du groupe

Au début des années 80 Saint Etienne regarde encore vers le futur. Portée par la suprématie de son équipe de football durant la décennie passée, et par le phénomène national qu’ont été « Les verts », la ville semble avoir oublié que son heure de gloire est révolue: les mines de charbon ont fermé et un certain Bernard Tapie vient de mettre la main sur Manufrance, le célèbre catalogue par correspondance, qui vient de déposer les armes après plus de 80 ans de règne sur la fabrication de fusils de chasse et de bicyclettes.

Lorsque l’on a 20 ans à Saint Etienne en 1981, on se réjouit pourtant de ne pas finir à la mine ou sur une chaîne de montage. Et si l’on a aucun attrait pour le ballon rond, on forme alors un groupe de rock, que l’on baptise Chacha Guitry sur un coup de tête. L’avenir appartient à Serge et Dominique, à Charly et Marie, deux jeunes couples qui se sont connus au lycée et partagent une même fascination pour une certaine utopie moderniste : celle des avants gardes du début du siècle, du Bauhaus, de Mohly Nagy, des films de Marcel l’Herbier (notamment Le Vertige avec ses décors de Robert Mallet-Stevens et ses costumes de Robert et Sonia Delaunay) mais aussi celle des trente glorieuses, de l’age atomique, des arts ménagés, du triomphe de la société de consommation sur la civilisation, des objets sur les hommes, de la ligne claire sur le flou artistique. Une époque capturé avec tendresse et férocité par Jacques Tati.

S’ils ont commencé comme tout le monde à la flûte et à la guitare sèche en écoutant King Crimson, l’arrivée des synthétiseurs dans le paysage musical européen redéfinie complètement leurs orientations : ils se coupent les cheveux, enfilent des cravates, remplacent les tentures indiennes par des rideaux vénitiens. Kraftwerk est passé par là. C’est autour d’un synthétiseur EMS AKS, d’un Roland SH101 et d’une boîte à rythme Roland TR808 que les quatre amis se réunissent dans leur home-studio pour composer ces comptines électroniques et exotiques, insouciantes et joyeuses qui sont la marque de Chacha Guitry. Le groupe choisit ainsi de gravir la face ensoleillée de la New Wave, celle empruntée par les B 52’s ou Isabelle Antena plutôt que sa darkside encombrée par les héritiers de Joy Division. Les garçons programment les machines, les filles créent avec les moyens du bord (du papier plutôt que du tissu) des costumes géométriques et minimalistes. Ensemble ils immortalisent leur jeunesse sur Polaroïd, prennent de la colle et des ciseaux pour assembler des photomontages à la manière de leurs idoles dadaïstes.

SOURCE : BORN BAD RECORDS

Cha Cha Guitri - Les Yeux Ouverts (1981)

Wendo Kolosoy – Marie Louise 

Divers, nowplaying 19 Août 17 0

Antoine Wendo Kolosoy (25 Avril, 1925 – le 28 Juillet 2008), connu sous le nom de Papa Wendo, était un musicien Zaïrois (Congo Belge, RDC) considéré comme le «père» de la rumba congolaise.

La chanson «Marie-Louise», son plus grand succès auquel le public accordait des vertus magiques comme celles de réveiller les morts ou de faire danser les génies du fleuve, lui vaudra l’excommunication des pères belges car la chansons était considérée par l’Eglise catholique comme un air satanique.

«Marie-Louise» est indispensable pour quiconque ne connaîtrait pas le style vocal unique de Wendo (décédé en 2008), dont la voix décroche souvent, à la façon d’un jodleur.

Fils d’une chanteuse traditionnelle, guitariste autodidacte, mécanicien durant dix ans sur les bateaux du fleuve, boxeur avant d’être chanteur, idole des 78 tours de la légendaire marque Ngoma, Wendo traîne chez lui, tancé par sa femme qui l’enjoint de chercher de nouveaux contrats. Le voilà qui retrouve ses anciens compagnons pour remonter un orchestre qui remettrait la rumba au goût du jour.

En 1965, lorsque Mobutu arrive au pouvoir, Papa Wendo, ami de Patrice Lumumba – figure de l’indépendance assassinée en 1961 – interrompt sa carrière.

Buena Vista Social Club :  histoire d’un heureux malentendu

Blog News, Divers, nowplaying 19 Août 17 0

Lorsque Compay Segundo, Ruben Gonzalez, Ibrahim Ferrer, Omara Portuondo, Orlando «Cachaito» Lopez, Eliades Ochoa et d’autres musiciens cubains se retrouvent un beau jour de mars 1996 pour enregistrer, aux studios EGREM de La Havane, les classiques du son cubain, il s’agit d’un malentendu.

Buena Vista Social Club
Buena Vista Social Club :  histoire d’un heureux malentendu

A l’origine, Nick Gold, patron du label World Circuit et grand amateur de musiques maliennes et cubaines, avait songé enregistrer un disque qui aurait réuni, comme au bon vieux temps des ­indépendances africaines, musiciens maliens et cubains.
En l’occurrence le guitariste Djelimady Tounkara, le joueur de ngoni Bassekou Kouyaté et le guitariste cubain Eliades Ochoa. Mais un problème de visas (déjà!) retient les Maliens.

Les studios EGREM étant réservés et Nick Gold travaillant déjà avec Juan de Marcos Gonzalez (à l’époque leader du groupe Sierra Maestra), il change son fusil d’épaule pour exhumer les trésors de la musique cubaine méconnus en Occident. Compay Segundo et ses comparses sont donc réunis, encadrés par Juan de Marcos Gonzalez et Nick Gold qui appelle à la rescousse Ry Cooder.

L’aventure démarre avec le disque “A Toda Cuba le Gusta” de l’Afro-Cuban All Stars.
Ry Cooder est présent, mais sur un seul morceau.
Une fois l’enregistrement terminé, il reste quelques jours de studio disponibles, et les sessions se poursuivent avec les mêmes, cette fois sous la houlette de Ry Cooder qui joue de la guitare sur presque tous les morceaux.
Le disque est intitulé “Buena Vista Social Club”, du nom d’une boîte de nuit légendaire de La Havane.

Un mois plus tard, Ry Cooder étant tombé sous le charme du pianiste Ruben Gonzalez, c’est le disque “Introducing… Ruben Gonzalez” qui est rapidement enregistré, en deux jours.

Quelques millions d’albums vendus plus tard, Nick Gold décide de remettre le projet initial sur les rails.
Nous sommes en 2010. La plupart des membres du Buena Vista Social Club sont décédés, mais Eliades Ochoa est toujours bien vivant. ­Accompagné de son Grupo Patria, il rejoint les ­Maliens Djelimady Tounkara et Bassekou Kouyaté, ainsi que Toumani Diabaté, Kasse Mady Diabate, Lassana Diabaté.
Bien que nominé aux Grammy, Afrocubism ne remporte pas le succès planétaire du Buena Vista Social Club.

afrocubism

«J’avais découvert la musique cubaine en Afrique de l’Ouest, je savais que ça serait facile car les ­Maliens connaissent cette musique», résumait Nick Gold aux Inrocks à la sortie du disque.

Comment le tube planétaire “Hotel California” a marqué le déclin de la carrière du groupe The Eagles 

Blog News, Divers 17 Août 17 0

Comment le tube planétaire

“Hotel California” l’album le plus vendu de The Eagles (32 millions d’exemplaires), fut paradoxalement, le marqueur du déclin du groupe.

Un soir de 1974, sur la plage de Malibu, le guitariste Don Felder gratouille quelques accords de guitare visiblement inspirés du titre “We Used To Know” de Jethro Tull.

Démonstration:

Don Felder ne sait pas encore que ces 6 minutes et 30 secondes intenses agrémentées d’un double solo de guitares dantesque (2 minutes) vont devenir un slow de légende…un vrai piège à filles et surtout un sujet de dissertation pour amateurs de théories du complot. 😂

Hotel California raconte l’histoire d’un homme qui, harassé de fatigue, trouve un refuge sur une route déserte dans la chaleur de la nuit.
Attiré par une lueur, il s’approche, une femme lui montre le chemin une bougie à la main.
Bienvenue à l’hôtel California. 🌠

“On trouve toujours de la place dans cet hôtel de luxe. Il y a des belles voitures, des mecs et des nanas, du champagne rosé, on y danse, on y fait la fête.”

Pourtant, au dernier paragraphe, l’homme tente de quitter l’hôtel. Malheureusement, comme lui dit le veilleur de nuit « You can check out anytime you like but you can never leave », vous pouvez payer votre note quand vous le voulez, mais vous ne pouvez jamais quitter les lieux. Puis, solo de guitares et roulage de pelles arrachage de soutien-gorge >> emballage >> fécondation >> mariage >>divorce.

Il est évident que cet hôtel où l’on s’abandonne mais que l’on ne peut quitter, ce lieu qui peut être le paradis comme l’enfer « This could be heaven or this could be hell », ce lieu donc est une métaphore.
Mais une métaphore de quoi ? C’est là-dessus que les exégètes s’écharpent depuis des années.

Bien sûr, époque oblige, on pense d’abord à la drogue.
Certains évoquent plus radicalement la mort ou l’enfer.
Mais la plus tenace des interprétations reste la secte satanique.

Il se passe des choses bizarres dans la Master’s chamber : « they stab it with their steely knives but they just can’t kill the beast », ils la frappe avec leurs couteaux d’acier mais n’arrivent pas à tuer la bête : Damned !!!, ça sent bon le satanisme !

Certaines phrases pourraient même être lues à l’envers, par exemple « in the middle of the night just to hear them say » deviendrait « YeahSatan hears this, he had me believe in him. »
Bienvenu dans la théorie du complot !!! 😂

Dans une interview donnée au San Francisco Chronicle en 1995, Don Henley, le batteur du groupe, déclare presqu’en s’excusant que :

“Les paroles de ce morceau reproduisent parfaitement l’esprit de l’époque, qui était une période de grands excès dans cette région et dans le business de la musique en particulier”

.

La Californie des années 70, un univers d’hédonisme et d’excès en tous genres, drogues, alcool, fêtes et sexe à tout va.

Les Eagles ont vécu cette période mais en 1976, ils ne se retrouvaient plus dans cet univers. D’où l’envie de le quitter.

Hotel California est dans le fond un album autour du thème de l’innocence perdue, de la face sombre du rêve Américain.

Paroles de Hotel California – The Eagles

On a dark desert highway
Cool wind in my hair
Warm smell of colitas
Rising up through the air
Up ahead in the distance
I saw a shimmering light
My head grew heavy and my sight grew dim
I had to stop for the night

There she stood in the doorway
I heard the mission bell
And I was thinking to myself
“This could be heaven or this could be hell”
Then she lit up a candle
And she showed me the way
There were voices down the corridor
I thought I heard them say

Welcome to the Hotel California
Such a lovely place
Such a lovely face
Plenty of room at the Hotel California
Any time of year
You can find it here

Her mind is Tiffany-twisted
She got the Mercedes-Benz
She got a lot of pretty, pretty boys
That she calls friends
How they dance in the courtyard
Sweet summer sweat
Some dance to remember
Some dance to forget

So I called up the captain
“Please bring me my wine”
He said, “We haven’t had that spirit here
Since 1969″
And still those voices are calling from far away
Wake you up in the middle of the night
Just to hear them say

Welcome to the Hotel California
Such a lovely place
Such a lovely face
They’re living it up at the Hotel California
What a nice surprise
Bring your alibis

Mirrors on the ceiling
The pink champagne on ice
And she said, “We are all just prisoners here
Of our own device”
And in the master’s chambers
They gathered for the feast
They stab it with their steely knives
But they just can’t kill the beast

Last thing I remember, I was
Running for the door
I had to find the passage back
To the place I was before
“Relax,” said the night man
“We are programmed to receive
You can check out any time you like
But you can never leave!”

Recondite ft. Tale Of Us – Sequenze (feat Tale of Us)

Divers, playlist 2017, webradio 15 Août 17 0

https://www.youtube.com/watch?v=KTu0dX-yi4k

Après l’album Iffy, sorti sur le label Innervisions, Lorenz Brunner alias Recondite sort un nouvel opus, sobrement baptisé Placid, dont voici un premier extrait, et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de sa collaboration avec les non moins célèbres Italiens de Tale Of Us !

Recondite - Sequenze (feat Tale of Us)

Amy O – lavender

Divers, nowplaying 14 Août 17 0

La pop de chambre lo-fi d’Amy Oelsner chanteuse-compositeure-interprète basée dans l’Indiana (USA) use d’une instrumentation exhalant de vieux sentiments de colère, de désir et de peur.

On aime !

“Lavender Night” — Amy O
“Lavender Night” — Amy O

Tabu Ley – Hafi Deo

Divers, nowplaying 11 Août 17 0

Après avoir ré-édité un morceau de l’immense oeuvre du pionnier de la rumba en 2014, le label Soundway Records donne à ce classique de Tabu Ley Rochereau une autre dimension electro-dub avec le remix de Nick The Record et Dan Tyler.

La face b de cet E.P contient un autre remix, celui du hit disco nigérian ‘Only You’ de Steve Monite par Frankie Francis.

Tabu Ley - Hafi Deo
Tabu Ley – Hafi Deo

Didier Super – On va tous crever

Divers, nowplaying 09 Août 17 0

Tir de missile Nord-coréen : la situation devient de plus en plus explosive.
Trump promet « le feu et la colère » à la Corée du Nord, qui lui répond.
Préparons nous au pire : chantons et dansons avec Didier Super .

Didier Super – On va tous crever

Lyrics :

C’est la fête!!!!!
[Refrain 1] :
On va tous crever, on va tous crever
Y’a la fin du monde qui nous guette et nous on fait la fête
On va tous crever, on va tous crever
La fin du monde nous attend et nous on fait la fête tout le
temps
Ouéé

Aujourd’hui y a que les très très vieux qui ont encore
l’espoir de mourir de vieillesse
Les enfants si y viennent pas au monde bientôt
Y sauront jamais rien faire avec des Lego
Ouii

[Refrain 2] :
On va tous crever, on va tous crever
Y’a la fin du monde qui nous guette et nous on fait la
fête,
On va tous crever, on va tous crever
L’apocalypse nous attend et nous on fait la fête tout le
temps

C’est la vengeance du bon Dieu,
C’est qu’est-ce qu’ils disent les Témoins de Jéovah,
En tout cas eux comme ils sont gentils,
Soit ils vont pas mourir soit si ils meurent ils auront pas
mal
Ouéé

[Refrain 2]
Oussama et George W,
Et les Israëliens qui se battent contre les Juifs
Que là bas y en a c’est pas des Juifs c’est des Arabes
Mais nous on n’y comprend rien mais on va quand même se faire
taper
Et puis y’a les Martiens y vont nous jeter des boules de feu
Exprès pour que ça nous brûle
Et puis y’a le lapin géant, bouffeur de planète
Il bouffe des planète alors que y’a des gens dessus
Et du coup c’est pas très malin de sa part
Ouéé

[Refrain 3] :
On va tous crever, on va tous crever
Y’a la fin du monde qui nous guette et nous on fait la fête
On va tous crever, on va tous crever
Mais des fois c’est mieux de parler d’autre chose eu.

Post Malone – Congratulations

Divers, nowplaying 09 Août 17 0

Future a été acclamé pour ses deux albums FUTURE et HNDRXX, Quavo prépare actuellement un album commun avec Travis Scott, les deux stars se sont retrouvées le temps de remixer le célèbre “Congratulations” de Post Malone.

Post Malone - Congratulations
Post Malone – Congratulations